c-Le crâne

osteopathe nouméa 4Certaines parties crâne du bébé sont sensibles aux appuis pendant les trois premiers mois. C’est d’ailleurs pour cela que, pendant cette période, s’il dort la tête tournée toujours du même côté cela peut déformer son crâne.
Ce petit crâne est constitué, comme un puzzle rond, de plusieurs plaques fibreuses séparées par des espaces lisses qui sont fragiles.
Le croisement de deux espaces est appelé fontanelle. La plus grosse et la plus visible est au niveau du front mais il y en a d’autres situées derrière les oreilles qui sont encore plus importantes. L’occiput est le plancher du crâne en bas. C’est la partie la plus importante du crâne car c’est à travers cet os que rentrent et sortent les veines, les artères, les nerfs et le tronc cérébral qui va devenir en descendant, la moelle épinière. C’est également lui qui repose sur la première vertèbre cervicale (l’atlas), ce qui conditionnera debout, la forme du cou, donc du dos. Or c’est  lui qui a servi d’appui au dos pour pousser la tête à l’extérieur pendant l’accouchement, et c’est pour cette raison qu’il est souvent comprimé, même si c’est la partie la plus dure du crâne. Si il y a eu un élément compressif important à la naissance, cette zone stratégique est vulnérable et une compression supplémentaire.

Pendant cette période, il faut donc éviter d’avoir un appui unique d’un doigt du poignet ou de l’avant bras sous le crâne au niveau de la zone creuse entre les deux oreilles. Il est conseillé, au contraire, d’empaumer le crâne comme une balle, de façon à repartir l’appui sur une surface la plus grande possible.

laver-cheveux-1

En respectant ces conseils, vous allez éviter de comprimer des zones sensibles, en particulier, la base du crâne et le cou, et donner à cette partie importante, le maximum de chance de se développer de façon optimale.

Les commentaires sont fermés.