Mon traitement

Je suis un ostéopathe structurel. La plupart du temps, pour les adultes, mon traitement se base sur les techniques anglo-saxonnes appelées, high-vélocity and low- amplitude (HVLA) ou thrusting techniques.

Des techniques sans craquement, sont néenmoins utilisées, suivant les cas, en particulier pour les bébés, les jeunes enfants, en cas de contre indication ou de demande du patient. Ces techniques peuvent être directes, indirectes, fonctionnelles, myotensives, respiratoires ou réflexes.

PREMIERE SEANCE, elle commencera par un entretien, une prise en compte des examens complémentaires éventuels (pensez à amener radio, SCANER, IRM…) et surtout l’examen proprement dit qui est le temps le plus important de la séance. Le traitement de la première séance peut être considéré comme un traitement de fond, il ne sera pas forcément focalisé sur la douleur qui a motivé la visite. Il portera surtout, sur les blocages les plus anciens, les plus denses.

DEUXIEME SEANCE, une semaine après, il y a vérification du résultat  et finalisation du traitement.

Une période de fragilité suit les deux séances et 48 heures de repos relatif seront à respecter chaque fois. Elle correspond à une correction posturale, une répartition des mouvements sur de nouveaux axes retrouvés à une libération des blocages adaptatifs. Je vous demanderai d’éviter de porter des charges lourdes, de faire des efforts violents ou des d’activités physiques pendant ces deux jours. Des courbatures, des petits craquements, de la fatigue ou des tentions fugaces peuvent apparaître pendant cette période d’adaptation, ceci est normal.

osteopathe nouméa 10A LA FIN DU TRAITEMENT JE VOUS DOIS DEUX CHOSES

Premièrement; un an sans problèmes de dos, car c’est toujours un traitement global.

Deuxièmement; un traitement définitif, car les douleurs si elles partent ne doivent pas revenir.

Ce qui veut dire, que je ne dois pas vous revoir avant une période d’un an et ce moment là ce doit être pour un autre problème, pas le même. Je ne dis pas que c’est possible chaque fois, mais l’ostéopathie doit tendre vers ce but, il est important selon moi de le concevoir ainsi, pas comme un soulagement momentané de la douleur.

S’il reste des douleurs qui ne sont pas parties.

Une troisième séance de “finalisation“ est envisageable, séance dans laquelle je vais  reprendre les blocages que ne suis pas arrivé éventuellement à débloquer lors des deux séances.

Des examens complémentaires, un rapprochement avec votre médecin traitant ou un autre professionnel de santé sont à considérer, car il existe peut être des causes de douleur qui ne sont pas de l’ordre de la mécanique ostéopathique. Une douleur, un mal de dos, n’est jamais une fatalité, il y a toujours des causes que l’on peut trouver.

 

Les commentaires sont fermés.